.

Accueil

 

Choisir
un crédit

 

Regrouper
ses crédits

 

Investir
Epargner

 

Placer
en Bourse

 

 assurance
vie

 

Investir en
immobilier

 

La Page internationale

Etre bien
assuré

 

Assurances spécialisées

 

Alléger
ses impôts

 

Paradis
fiscaux

 

Adresses
utiles

 

Gérer son
entreprise

 

La Presse
financière

 

Lexique
financier

 

Indicateurs
économiques

Lexique financier

, glossaire financier

 

 

 

 

  


vous propose des  solutions

efficaces pour réduire votre taux d'endettement et vos échéances

Unique intermédiaire en opérations de banques à être certifié Iso 9001

nous développons des solutions de financement intéressantes pour les propriétaires et les locataires.

Ce qu'on vous cache sur la dette

Ce qu'on vous cache sur la crise

Nos vidéos

Nos Calculatrices Financières

Mais qui crée la Monnaie ?

Barèmes kilomètriques

Délai conservation documents

Banque en ligne

s’adresse aux particuliers qui ont contracté

plusieurs crédits et qui souhaitent réduire leurs mensualités.

Spécialistes du rachat de crédits, nous

fournissons à nos clients des solutions durables pour diminuer jusqu'à 60% le montant de leurs remboursements mensuels.

Actualité financière internationale

Restez en connexion permanente avec les actualités financières et toutes les actualités économiques internationales en consultant notre page actualisée en temps réel.  Cliquez ici



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre

LEXIQUE FINANCIER ET BOURSIER   

Petit lexique financier regroupant des définitions des termes les plus usités dans le monde de la Finance et des Affaires.

 


  - A -
- Abattement : pourcentage de déduction applicable à un revenu catégoriel, en matière de succession, sur les dividendes d'actions (8 KF).
- ABSA (Actions à Bons de Souscription d'Actions) : actions qui se voient attachées des bons de souscription d'action.
- Actif net réévalué : valeur des actifs d'une société vendus à un instant T = actifs en valeur de marché moins l'endettement.
- Action reflet (action O) : action qui vise à reflèter l'activité et la performance d'une activité (ou d'une division) au périmètre prédéterminé dans une entreprise. C'est un nouveau type d'investissement hybride utilisé par les entreprises exerçant plusieurs activités (ZdNet, Alcatel Optronics, DLJ Direct). Avantages/inconvénients : meilleure valorisation de l'activité, ne sont pas des actions de la filiale mais sont des actions de la société mère dont la rémunération est fonction du résultat du secteur d'activité, possibilité de forte dilution en cas d'acquisition avec échange d'action de la filiale.
- Action traçante : voir action reflet.
- Allocation d'actifs :
répartition des avoirs financiers en différentes catégories de risques (support, géographique, sectoriel...).
- AMF : Autorité des marchés financiers. Elle est issue de la fusion de la Commission des opérations de bourse (COB), du Conseil des marchés financiers (CMF) et du Conseil de discipline de la gestion financière (CDGF). Elle apporte son concours à la régulation de la place financière française.
- Amortissement : constation comptable de la dépréciation subie au cours du temps pas les actifs d'une entreprise. Pour le particulier seule la loi Besson sur l'immobilier permet l'amortissement.
- Autofinancement : capacité d'investissement dégagée en un exercice par une entreprise. Cumul du résultat net et des sommes dotées aux amortissements passés.
- Analyse chartiste : voir analyse technique.
- Analyse fondamentale : on regarde les perpectives de l'entreprise, il faut anticiper les résultats d'une société et pour cela il faut la connaître (ses activités et son actualité).
- Analyse graphique : voir analyse technique.
- Analyse technique : analyse des marchés par les cours et les volumes. On regarde les courbes, c'est la technique des graphes. On trace des droites pour faire des pronostics de cours, on détecte des figures haussières ou baissière.
- Autofinancement net : autofinancement diminué des investissements, des dividendes et de la variation du BFR de l'exercice
- Avoir fiscal : crédit d'impôt accompagnant les dividendes pour éviter la double imposition des bénéfices (à la CSG-CRDS-RDS près). En général de 50 % (brut 60 euros, net 40 euros).

  - B -
- Badwill (sous valeur) : écart négatif entre la valeur d'acquisition d'un actif (ex : entreprise) et sa valeur comptable.
- BCVG : bon de certificat de valeur garantie. Utilisé lors d'OPE pour garantir une valorisation minimum de l'action reçue en échange (ex. AXA pour UAP). Marche comme une option pour simplifier.
- Bear : vient de l'anglais = ours. Etre bear = penser que le marché va baisser. Un marché bearish est un marché à tendance baissière (enfin dans l'esprit des opérateurs). L'inverse = bullish.
- Bearish : voir Bear.
- Benchmark : base homogène de comparaison (une sorte d'étalon). Exemple : l'indice CAC40 pour les OPCVM indicées sur le CAC, on compare leur performance à celle du CAC40.
- BFR (Besoin en Fonds de Roulement) : besoin d'argent pour le fonctionnement du cycle d'exploitation.
- Blue Chip : ce sont les plus grosses capitalisations qui sont dénomméés ainsi.
- BMTN (Bon à Moyen Terme Négociable) : titre du marché monétaire.
- BNPA (Bénéfice Net Par Action) :
bénéfice net / nombre d'actions composant le capital.
- Bon de souscription : titre qui donne à son détenteur le droit mais non l'obligation d'acheter (option call) une action à un prix et jusqu'à un date données. 3 éléments constitutifs : prix d'exercice, durée restant à vivre et parité d'échange. Le prix du bon varie principalement en fonction du prix de l'action sous-jacente (valeur intrinsèque) et de l'échéance du bon (valeur temps).
- Broker : c'est un intermédiaire financier, un partenaire neutre par rapport aux intervenants. Son rôle est de mettre en relation une offre et une demande. Le broker est le pivot entre l'acheteur et le vendeur.
- BS : bon de souscription
- Bull (ne pas confondre avec la société d'informatique) : vient de l'anglais = taureau (la statut devant Wall Street = toute une symbolique). Etre bull = penser que le marché va monter. Un marché bullish est un marché à tendance haussière (enfin dans l'esprit des opérateurs). L'inverse = bearish.
- Bullish : voir Bull.
- BTAN (Bon à Taux Annuel Normalisé)
- BTN
(Bon du Trésor Négociable)
- BTF
(Bon du trésor à Taux Fixe)

  - C -
- CA (Chiffre d'Affaire) : somme des ventes réalisées au cours de l'exercice
- CAC
(Cotation Assistée en Continu)
- CAC 40 :
indice comportant 40 valeurs françaises ou étrangères du RM faisant partie des 100 plus grosses capitalisations avec une forte liquidité journalière, puis ensuite le sevteur d'activité. Le tout devant être représentatif de l'économie française et de sa santé. - Capitalisation boursière : valeur donnée à une société cotée = nombre d'actions composant le capital x cours de bourse.
- Cash flow : voir autofinancement
- COB :
Ancien Comité des Opérations de Bourse. Voir AMF ci-dessus.
- Comptes consolidés : comptes du groupe formé par la société mère et ses filiales (intégration globale ou mise en équivalence)
- Comptes sociaux : comptes de la société seule en tenant compte de ses filiales uniquement à travers leurs dividendes et leur valeur au bilan
- Consolidation :
se dit d'une phase pendant laquelle les cours ont une tendance à la stagnation voir un petit peu à la baisse. Diminution de la croissance des cours et de la volatilité.
- Coupon : c'est la rémunération (intérêts) versés par les obligations dépendant du taux facial.
- Courbe des taux : un créancier xigera que la rémunération de son investissement soit fonction de la durée de son engagement. Il se crée ainsi naturellement une hiérarchie des taux de rendement des obligations en fonction de leur maturité. La représentation graphique de cette hiérarchie est appellée courbe des taux. La courbe de référence française est ainsi formée avec les taux des OAT classées par ordre de maturité.
- Court terme : inférieur à 12 mois. Ce dit d'un objectif de cours ou d'une durée de placement actions.
- Croissance organique : C'est de la croissance interne, cad de la croissance par ses propres moyens = acquisition de compétences et de chiffre d'affaire par l'interne. S'oppose à une croissance par acquisition.

  - D -
- DAX : indice de référence allemand, un genre de CAC40
- Day Trader : se dit d'un opérateur ouvrant et fermant des positions dans la même journée. Le but est de gagner sur l'évolution des cours au sein d'une même journée = aucune position n'est conservée à la fermeture du marché. Le jeu se fait à plein sur des effets de levier (type RM, possibilité de prendre une position 4 à 5 fois supérieure à ses liquidités qui servent de dépôt de garantie).
- Décote : différence négative entre le cours de Bourse d'une société et la valeur de ses actifs (importante sur les holdings).
- Délai de recouvrement : nombre d'années nécessaires pour que la somme des bénéfices futurs corresponde au cours de bourse.
- Dividende :
part du bénéfice distribuée = revenu des actions. Net (hors avoir fiscal) ou brut (y compris avoir fiscal).
- Dividende brut : dividende net + avoir fiscal (= impôt déjà payé sur les bénéfices de la société.
- Dividende net : part des bénéfices (sans l'avoir fiscal) qu'une société reverse à ses actionnaires.
- Dow Jones : indice de référence américain, un genre de CAC40 non pondéré
- Dow Jones Stoxx 50 : indice rassemblant les 50 plus grosses capitalisations européennes
- Droit de vote : c'est le droit attaché aux actions (hors TP) qui sert à l'approbation de la gestion de la société et de certaines résolutions lors des assemblées (la réunion avec les petits fours !!!). Ces droits peuvent être double dans certains cas, une action = 2 voix.

  - E -
- Ebit (Earning Before Interests and taxes) : résultat d'exploitation
- Ebitda : résultat d'exploitation avant amortissements
- Effet dilutif : effet qui diminue le bénéfice net par action (ex : augmentation du nombre d'actions)
- Effet relutif : effet qui augmente le bénéfice net par action (ex : rachat d'actions par la société cotée puis annulation)
- Endettement financier : dettes à moyen et long terme (différent du BFR)
- EONIA (European Over Night Interest Average) : taux au jour le jour du marché interbancaire européen
- ETF : voir Tracker
- Etre long : "être long de titres" = avoir une position créditrice. Se dit aussi quand l'opérateur est acheteur ou lors d'un achat de call (option). L'inverse = short (ou court).
- Etre short : "être short de titres" = avoir une position débitrice. Se dit aussi quand l'opérateur est vendeur ou lors d'un achat de put (option). L'inverse = long.
- EURIBOR (EUropean InterBank Offered Rate) : taux interbancaire offert en euro pour des durées de 1 à 12 mois
- Euronext : union de plusieurs bourses européenne pour faire une plateforme commune. Les premières sont : Paris, Amsterdam, Bruxelles. L'opposition vient du lien Francfort / Londres.
- Euronext 100 : indice des 100 valeurs les plus grosses et les plus liquides de l'Euronext
- Eurostoxx 50 : indice rassemblant les 50 plus grosses capitalisations de la zone euro
- EVA (Economic Value Added) : profit économique = RNE après impôts - coût du capital employé. Si EVA > 0, création de valeur. Si EVA < 0, destruction.

 

 

Page suivante

 

 

 

 

Contactez-nous | Echange de liens | Droits de l'Internaute | Plan du site | Mentions légales | Liens

 


Les partenaires de la Page Financiere
Annuaire Financier - Credit en ligne - Guide Financier - Lafinance