.

Accueil

 

Choisir
un crédit

 

Regrouper
ses crédits

 

Investir
Epargner

 

Placer
en Bourse

 

 assurance
vie

 

Investir en
immobilier

 

La Page internationale

Etre bien
assuré

 

Assurances spécialisées

 

Alléger
ses impôts

 

Paradis
fiscaux

 

Adresses
utiles

 

Gérer son
entreprise

 

La Presse
financière

 

Lexique
financier

 

Indicateurs
économiques

chômage

et crise de l'emploi sont-ils un signe de progrès ?

 

 

 

 

  


Banque en ligne

s’adresse aux particuliers qui ont contracté

plusieurs crédits et qui souhaitent réduire leurs mensualités.

Ce qu'on vous cache sur la dette

Ce qu'on vous cache sur la crise

Nos vidéos

Nos Calculatrices Financières

Mais qui crée la Monnaie ?

Barèmes kilomètriques

Délai conservation documents

Conducteurs ! Faites le plein d'avantages pour votre Assurance Auto

et personnalisez votre formule en fonction de vos besoins.

 

Tous nos articles : cliquez ici

Actualité financière internationale

Restez en connexion permanente avec les actualités financières et toutes les actualités économiques internationales en consultant notre page actualisée en temps réel.  Cliquez ici



 

Le chomage et la crise de l'emploi ne sont-ils pas aussi le signe de notre progres technologique ?

 

 

Sans titre

Vous aussi vous pouvez proposer vos articles
Cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre


Le chômage est un signe de santé et de progrès !
          


On ne viendra jamais à bout du chômage car le chômage est avant tout un signe de santé et de progrès. Il est donc inutile de le combattre : il faut au contraire l'intégrer pleinement dans notre économie et le considérer non pas comme un désastre mais comme signe extérieur de progrès. Je m'explique :

On oublie constamment que la cause principale du chômage provient des formidables progrès technologiques dont nous bénéficions depuis plus d'un siècle. Partout, des procédés – d'abord mécaniques, puis électriques, et maintenant électroniques – nous libèrent en exécutant à notre place des tâches de plus en plus complexes, et l'ordinateur et ses dérivés en sont bien sûr l'exemple le plus concret.

Un nombre incalculable de corvées et de professions a disparu en raisons de nos avancées technologiques, et c'est une bonne chose pour l'Humanité tout entière. Mais il faut cesser d'être illogique : on ne peut pas à la fois se libérer du joug du travail et regretter d'avoir perdu ce travail. La ménagère qui appuie sur le bouton de sa machine à laver, ne regrette certainement pas l'époque pénible du lavoir.  L'agriculteur qui cultive ses terres, calfeutré dans son tracteur informatisé, ne regrette pas davantage le temps du soc tiré par un boeuf. Personne ne pleure les diligences ni les lampes à pétrole ! Alors pourquoi le progrès qui génère du temps libre et du bien-être au niveau individuel, devient-il un élément hautement perturbateur sur le plan social ?

La réponse est extrêmement simple : technologiquement, nous sommes au 21e siècle alors que sur le plan politique et social nous pataugeons encore en plein 19e  siècle !

Nos lois, nos règles, notre organisation, notre conception du travail, fonctionnent toujours selon des schémas vieux de plus de cent ans et totalement inadaptés à notre environnement technique. Et c'est de cette discordance entre avancées scientifiques et vétusté sociale que proviennent tous nos maux.

L'industrie naissante du 19e siècle avait besoin de bras pour faire tourner les usines et autres entités économiques (mines, routes, transports, administration, etc.). Toute l'organisation sociale et industrielle s'était donc orientée vers ce principe simple : il faut attirer un maximum de main d'œuvre pour produire ! C'était normal, on n'avait pas le choix…

Aujourd'hui, l'industrie n'a plus besoin de toute cette main d'œuvre et la rejette. Les robots envahissent tous les domaines et personne ne peut rien y changer.

Enfant, lorsque je prenais le métro, j'achetais mon ticket auprès d'un guichetier, puis un autre le poinçonnait. Chaque station avait un responsable de quai, et dans chaque rame siégeait un préposé à l'ouverture et à la fermeture des portes. Aujourd'hui je peux circuler sans rencontrer âme qui vive puisque tout est automatique et que certaines lignes n'ont même plus de conducteur du tout !

Et c'est la même chose dans presque tous les domaines. Tout ce qui est automatisable ou informatisable l'a été ou le sera, et la main d'œuvre est devenue une denrée périmée.

C'est une bonne et belle chose que des emplois stupides, dégradants ou pénibles aient été confiés à des machines. Mais qu'en est-il des hommes et des femmes qui vivaient de ces emplois ?

Et qu'on ne vienne surtout pas nous dire, comme dans les années 70, qu'il ne s'agit que de déplacements de main d'œuvre. L'expérience prouve qu'il y a transfert, certes, mais dans des proportions infimes et que nombre de transférés sont laissés quotidiennement sur la touche.

Vouloir éradiquer le chômage en créant des emplois est donc une utopie car le but de nos avancées technologiques est précisément de supprimer des emplois et de faire travailler l'électronique à notre place… Nous sommes donc en pleine contradiction avec nous-mêmes…

Il n'y a donc que deux solutions. La première serait d'arrêter le progrès et de détruire les machines. Ca serait radical et efficace. Les guerres d'ailleurs s'en chargent régulièrement et les pays en cours de reconstruction ne connaissent que rarement le chômage. Mais je crois que personne ne souhaite de retour en arrière, guerre ou pas guerre…

La seconde solution serait de se débarrasser enfin de notre mode de pensée du 19e siècle.

Tant que l'on s'accrochera à cette idée périmée que le travail est obligatoire et indispensable pour vivre, on ne s'en sortira pas !

Il faut donner un sens et une valeur différente au travail. Il faut penser la société différemment. Il faut réorganiser la répartition des richesses sur d'autres critères. Peut-être faut-il créer des outils d'échange autre que l'argent, de nouvelles valeurs, de nouvelles règles ?

La mutation se fera, c'est certain, peut-être en douceur, peut-être dans le choc d'une révolution, mais elle se fera !

Facile à dire, me diront les accros du travail, mais difficile à réaliser…

Pas si sûr ! Car ce type de société a déjà existé de par le passé.

Depuis l'Antiquité, toutes les sociétés qui ont pratiqué l'esclavage ont fonctionné sur le principe du refus de travailler. Qui a vu que les Grecs ou les Romains, vautrés au milieu de leurs esclaves, se plaignaient du chômage ? Bien au contraire, plus ces gens étaient entourés, mieux ils se portaient. Le général vainqueur qui ramenait des foules de chair fraîche au lendemain de ses campagnes ne détruisait certes pas l'équilibre économique de son pays et n'était pas accueilli comme un destructeur d'emplois.

Alors pourquoi sommes-nous à ce point incapables de reproduire ce que nos lointains ancêtres ont su mettre sur pied. Quelles différences entre eux et nous ? Leurs esclaves étaient de chair et de sang, alors que les nôtres sont de métal et d'électronique...

Et alors ?

  Gérard Denamps.         

                                                                                           

articles economiques sur la page financiere

     

Tous nos articles
               

 

Articles les plus lus :
 

- Le chômage est voulu !
- Le crédit n'est qu'une émission temporaire de fausse monnaie
- Mais à qui profite la "crise" ?
- Pourquoi l'argent manque-t'il ?
- A qui bénéficient l'Euro et l'ouverture des frontières?
- Le chômage est un signe de santé et de progrès
- Les femmes sont-elles responsables de la crise de l'emploi ?
- L'Allocation Universelle : Utopie ou nécessité ?
- Crise européenne : Que faire de ses économies ?
- Sauvegarder correctement ses données
- Le Bitcoin, c'est quoi ?
- ¿ Qué es el Bitcoin ?
- Impact des taux négatifs sur les fonds euros des contrats d'assurance-vie
- Le Trading à Haute Fréquence
- Construire correctement ses mots de passe
- Recommendations to create strong passwords
- La trahison du Luxembourg
- Faut-il effacer son cryptogramme visuel ?
- Do you have to erase your visual cryptogram ?
- ¿ Deberías borrar tu criptograma visual ?
- ¿ Es el desempleo deseable ?
- Internet, la pollution cachée
- Internet absorbera-t-il un jour la totalité de notre production d'électricité mondiale ?

 
               

 

Articles par catégories :

 

Assurance :
- L'assurance auto pas chère
- Les réseaux de soins
- Quels sont les contrats d'assurance auto préférés des Français ?
- Choisir son assurance santé
- La généralisation de la mutuelle d'entreprise
- Comment réduire le coût financier de son assurance emprunteur ?

 

Banque :
- Qu'est-ce qu'une carte bancaire prépayée ?
- Pourquoi les banques en ligne sont-elles intéressantes ?
- Les banques en ligne, la solution pour tous les usagers ?
- La banque en ligne a le vent en poupe
- La carte bancaire est-elle vouée à disparaître ?
- Vers une fixation d'un seuil maximum pour les frais bancaires.
- La hausse du Livret A ne correspond pas à la réalité
- La crise du système bancaire
- E-Carte Bleue de Société Générale : tout savoir
- La crise du système bancaire
- L'impact des normes IFRS sur la qualité de l'information financière

 

Placements financiers :
- Les Options Binaires
- Trucs et astuces pour se lancer dans la finance
- Les prix du pétrole peuvent-ils descendre sous 40$ le baril ?
- Le Trader Option Binaire
- Investissez dans les entreprises françaises !
- Un courtier en ligne britannique débarque en France
- Le timing dans le trading d'options binaires.
- Le Forex.
- À quoi sert la liste noire AMF ?
- Se former au trading c’est facile.
- Est-ce le moment d'acheter l'action Orange ?
- Qu'est-ce qui rend le trading sur le FOREX si populaire ?

 

Crédit :
- Le Crédit Immobilier.
- Faire une demande de crédit facilement.
- Crédit auto : quel pourcentage d’apport personnel ?
- Tout savoir sur le crédit à la consommation.
- Crédit sans justificatif : comprendre son fonctionnement.
- Obtenir un crédit sans enquête.
- L’offre de crédit discount.
- Comment utiliser son rachat de crédit ?
- Le crédit rapide en ligne, pour les besoins urgents.
- Comment avoir le meilleur taux en prêt hypothécaire ?
- Le micro-crédit : une alternative aux prêts bancaires traditionnels
- Quand le crédit n’est pas possible, quelles alternatives ?
- Crédits immobiliers : conditions d'octroi plus souples en novembre.
- Financer un bien immobilier avec un emprunt en devises
- Vers la fin des prêts immobiliers préférentiels pour les députés
- Comment calculer son taux de surendettement ?
- Surendettement : un dossier déposé toutes les deux minutes
- Gérer une situation de surendettement
- Comment faire pour avoir un prêt rapide ?
- Baisse du taux de crédit conso et conditions du PTZ +

 

Rachat de crédits :
- Ce qu'il faut retenir des frais associés à un rachat de crédit
- Comment négocier un rachat de crédit ?
- Rachat de crédit : profitez-en pour baisser vos mensualités
- La simulation de rachat de crédit
- Rachat de crédit surendettement
- Courtier en Rachat de crédit
- Rachat de crédit-consommation
- Le Rachat de prêt immobilier

 

Immobilier :
- Réussir son investissement immobilier
- Achat immobilier: Quels frais prévoir avant de se lancer ?
- Comment bien négocier son crédit immobilier
- Investir dans l’immobilier à Nantes grâce à la loi Pinel
- Top 5 des meilleures SCPI de rendement en 2019
- Comment diminuer le coût d’un prêt immobilier
- Trouvez votre bon coin immobilier
- Acheter ou louer : quelle est la meilleure option ?
- Equipez votre smartphone Android pour les placements immobiliers
- Investissement locatif : à la recherche des marchés les plus originaux
- Le prêt immobilier locatif
- Les dispositifs d’aide à l’investissement immobilier en 2018
- Petit aperçu sur la création d’une SCI
- Attention à la rédaction des clauses suspensives
- Informations sur la Loi Duflot
- L'imposition des plus-values immobilières abaissée en 2013
- Le point sur les aides à l’accession

 

Gestion d'entreprise :
- La gestion comptable
- Les difficultés en trésorerie : Comment les anticiper ?
- Comment prévenir les conflits entre associés
- Comment financer votre projet de création d’entreprise en franchise ?
- Prêt bancaire ou Crowfunding ?

 

Divers :
- Qu'est-ce que le Ping Call ?
- Pourquoi payer un TEG à 19% quand les taux d'intérêt sont négatifs ?
- Les Services de Traductions
- Autour du métier d’un avocat fiscaliste
- Bourse et jeux de hasard
- Droits de succession: comment cela fonctionne-t-il?
- Comment contester une amende radar par internet ?
- Quelques sages précautions pour mieux profiter de ses vacances.
- L'évolution des casinos en ligne.
- Gérer efficacement son budget pour acquérir une voiture


 

 

 

Contactez-nous | Echange de liens | Droits de l'Internaute | Plan du site | Mentions légales | Liens