.

Accueil

 

Choisir
un crédit

 

Regrouper
ses crédits

 

Investir
Epargner

 

Placer
en Bourse

 

 assurance
vie

 

Investir en
immobilier

 

La Page internationale

Etre bien
assuré

 

Assurances spécialisées

 

Alléger
ses impôts

 

Paradis
fiscaux

 

Adresses
utiles

 

Gérer son
entreprise

 

La Presse
financière

 

Lexique
financier

 

Indicateurs
économiques

L'allocation universelle

imaginée par Thomas More est-elle une utopie ou une nécessité...

 

 

 

 

  


vous propose des  solutions

efficaces pour réduire votre taux d'endettement et vos échéances

Unique intermédiaire en opérations de banques à être certifié Iso 9001

nous développons des solutions de financement intéressantes pour les propriétaires et les locataires.

Ce qu'on vous cache sur la dette

Ce qu'on vous cache sur la crise

Nos vidéos

Nos Calculatrices Financières

Mais qui crée la Monnaie ?

Barèmes kilomètriques

Délai conservation documents

Banque en ligne

s’adresse aux particuliers qui ont contracté

plusieurs crédits et qui souhaitent réduire leurs mensualités.

Spécialistes du rachat de crédits, nous

fournissons à nos clients des solutions durables pour diminuer jusqu'à 60% le montant de leurs remboursements mensuels.

Actualité financière internationale

Restez en connexion permanente avec les actualités financières et toutes les actualités économiques internationales en consultant notre page actualisée en temps réel.  Cliquez ici



 

L'allocation universelle imaginée par Thomas More est-elle une utopie ou une nécessité et permettra t'elle de résoudre le problème des retraites ou du chômage ?

 

 

Sans titre

Vous aussi vous pouvez proposer vos articles
Cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre


L'Allocation Universelle
Utopie ou nécessité ?

          


Le travail tend à disparaître, tel une denrée rare et précieuse, dévoré par les robots, les ordinateurs et leurs monstres dérivés.

Bientôt le travail sera un privilège réservé à une élite chanceuse, le reste de la population étant voué à l'inactivité et à la pauvreté.

Alors que le progrès devrait être une source de bien-être pour l'humanité tout entière, c'est bien souvent l'inverse qui nous accable… Pourquoi ?

Tout simplement parce que l'électronique, l'informatique et l'ensemble des processus de robotisation nous permettent de travailler moins mais que nos lois sociales, vétustes et archaïques, continuent de nous imposer le travail comme unique moyen de subsistance. La contradiction est évidente !

Il semble donc essentiel de trouver une redistribution des revenus différente de ce qu'elle a été jusqu'à présent. Et la solution semble se dessiner dans ce qu'on appelle " l'Allocation Universelle"

Imaginée par Thomas More en 1515, puis reprise par Thomas Paine en 1796, l'idée serait de distribuer à tous les individus, de leur naissance à leur mort, un revenu forfaitaire et égal pour tous.

L'idée peut sembler étrange et relever d'un communisme utopique, mais en lisant le livre de Jacques Marseille, "L'argent des français", on est tenté d'y voir une ébauche de solution non dénuée d'intérêt.

Tout d'abord il faut bien comprendre que cette allocation serait unique, en ce sens qu'elle remplacerait toutes les allocations existantes : finies les allocations chômage, les allocations familiales, les assurances retraite et toutes les aides existantes (seule l'assurance santé serait préservée)

Ensuite, elle serait distribuée à tous les Français (puisque nous parlons de la France) sans distinction de ressources, de fortune ni de rang social. Elle serait donc pleinement égalitaire.

Jacques Marseille l'évalue à 375 euros par mois jusqu'à l'âge de 18 ans, puis à 750 euros mensuels à vie.

L'impact d'une telle mesure serait prodigieux.

D'abord, sur un plan purement psychologique, elle permettrait à chacun d'évacuer la hantise permanente de perdre son emploi et de se retrouver à la rue. Elle favoriserait la prise de risque, la liberté de quitter son emploi pour un autre ou d'entreprendre. Elle permettrait de gérer sa vie comme on l'entend et de s'octroyer des congés parentaux ou des congés sabbatiques, ou encore de reprendre des études ou une formation professionnelle sans avoir de comptes à rendre à personne.

Sur le plan financier, elle serait aussi très avantageuse. A titre d'exemple, un couple avec deux enfants percevrait ainsi 2250 euros hors salaire, ce qui est bien plus appréciable que les actuelles allocations familiales.

En ce qui concerne le chômage ou la retraite, bien sûr l'allocation universelle semble moins rémunératrice, mais si l'on tient compte du fait qu'on l'a perçue même en pleine activité alors qu'on n'en avait nul besoin, elle demeure, de par son cumul, très intéressante (bien sûr il appartiendra à l'allocataire de la mettre de côté en période prospère pour mieux l'utiliser en période de vaches maigres)

Certains vont sans doute se demander comment l'Etat-Providence pourrait financer une telle contribution.

Il faut savoir que le coût n'en sera pas plus élevé que par l'actuel gaspillage actuel. En 2007, l'ensemble des prestations de protections sociales versées aux Français a représenté 578 milliards d'euros… pas toujours versés à bon escient. L'allocation universelle quant à elle représenterait 510 milliards d'euros…!

En outre, une telle allocation permettrait de résoudre le problème, bientôt insoluble, de notre vieux système de retraite par répartition.  Alors que le ratio était de 1500 travailleurs pour 100 retraités à sa création en 1945, il ne sera plus que de 120 cotisants pour 100 retraités en 2050 ! C'est à dire que ce système est condamné à très brève échéance et qu'il est urgent de lui trouver un palliatif.

Enfin, il va sans dire que l'application d'une telle mesure permettrait une économie considérable avec la suppression de tous les services administratifs inhérents à la gestion, aux versements et aux contrôles de toutes les allocations actuelles.

Quels seraient donc les inconvénients de l'Allocation Universelle ?

1) Tout d'abord, sa mise en place représenterait un travail titanesque. Le passage de l'ancien système vers le nouveau devrait être extrêmement progressif afin de ne léser ni favoriser personne. Car si l'allocation universelle n'est intéressante que parce qu'elle est perçue toute la vie durant, comment l'appliquer soudainement à un retraité ou à un chômeur de 50 ans qui a cotisé toute sa vie ? Il y aura là des calculs d'une précision extrême à effectuer pour que chacun s'y retrouve.

2) Les Français auraient à gérer eux-mêmes leur risque et, comme nous l'avons dit plus haut, devraient savoir économiser en période prospère pour en profiter en période difficile. Mais toute la question est de savoir s'ils en auront la sagesse ?

Certains ne risquent-ils pas de dilapider leur allocation pour se retrouver démunis à l'âge de la retraite ? Le danger ne sera-t-il pas de devoir les assister encore à ce niveau et de revenir progressivement au système antérieur ?

3) Nous savons que nos compatriotes sont pour la plupart totalement hostiles à toute réforme et qu'ils n'admettent que les mesurettes proposées par nos gouvernants successifs, et encore !

Il est donc à parier qu'une telle proposition provoquerait un tollé monstrueux et qu'il faudrait des décennies avant d'en faire accepter le moindre soupçon.

4) Sa mise en application provoquerait la mise au chômage progressive les milliers de fonctionnaires occupés à gérer les caisses existantes (Assedic, ANPE, CAF, CNAV, etc…) Mais la mise en œuvre des robots chasse aussi les employés du privé sans que personne n'y trouve à redire…

5) Enfin, dernier inconvénient et non le moindre : sachant que nos gouvernants sont élus pour des périodes très courtes et qu'ils sont jugés sur des résultats à très court terme, quel homme politique acceptera de s'engager dans une réforme dont il ne subira que les critiques et dont on ne récoltera les fruits que bien au-delà de son mandat ?

En conclusion, même si nous sommes conscients de la difficulté énorme qu'il aurait à mettre en place un tel système, nous restons persuadés que cette idée est une piste à ne pas négliger.

Peut-être ne faut-il pas l'appliquer au pied de la lettre, peut-être faut-il seulement s'en inspirer dans les grandes lignes, peu importe, l'essentiel est de suivre la voie qu'elle nous ouvre.

De toute façon, nous n'aurons bientôt plus le choix…

                                                                                           G Denamps     

Sources : Jacques Marseille- L'argent des Français; aux éditions Perrin
 

articles economiques sur la page financiere

     

Articles précédents
               

 

Articles les plus lus :
 

- Le chômage est voulu !
- Le crédit n'est qu'une émission temporaire de fausse monnaie
- Mais à qui profite la "crise" ?
- Pourquoi l'argent manque-t'il ?
- A qui bénéficient l'Euro et l'ouverture des frontières?
- Le chômage est un signe de santé et de progrès
- Les femmes sont-elles responsables de la crise de l'emploi ?
- L'Allocation Universelle : Utopie ou nécessité ?
- Crise européenne : Que faire de ses économies ?
- Le Bitcoin, c'est quoi ?
- ¿ Qué es el Bitcoin ?
- Le Trading à Haute Fréquence
- Construire correctement ses mots de passe
- Recommendations to create strong passwords
- La trahison du Luxembourg
- Faut-il effacer son cryptogramme visuel ?
- Do you have to erase your visual cryptogram ?
- ¿ Deberías borrar tu criptograma visual ?
- ¿ Es el desempleo deseable ?
- Internet, la pollution cachée

 
               

 

Articles par catégories :

 

Assurance :
- L'assurance auto pas chère
- Les réseaux de soins
- Choisir son assurance santé
- La généralisation de la mutuelle d'entreprise

 

Banque :
- Qu'est-ce qu'une carte bancaire prépayée ?
- Les banques en ligne, la solution pour tous les usagers ?
- La banque en ligne a le vent en poupe
- La carte bancaire est-elle vouée à disparaître ?
- Vers une fixation d'un seuil maximum pour les frais bancaires.
- La hausse du Livret A ne correspond pas à la réalité
- La crise du système bancaire
- E-Carte Bleue de Société Générale : tout savoir
- La crise du système bancaire
- L'impact des normes IFRS sur la qualité de l'information financière

 

Placements financiers :
- Les Options Binaires
- Le Trader Option Binaire
- Investissez dans les entreprises françaises !
- Un courtier en ligne britannique débarque en France
- Le timing dans le trading d'options binaires.
- Le Forex.
- À quoi sert la liste noire AMF ?
- Se former au trading c’est facile.
- Qu'est-ce qui rend le trading sur le FOREX si populaire ?

 

Crédit :
- Le Crédit Immobilier
- L’offre de crédit discount.
- Comment utiliser son rachat de crédit ?
- Le micro-crédit : une alternative aux prêts bancaires traditionnels
- Quand le crédit n’est pas possible, quelles alternatives ?
- Crédits immobiliers : conditions d'octroi plus souples en novembre.
- Financer un bien immobilier avec un emprunt en devises
- Vers la fin des prêts immobiliers préférentiels pour les députés
- Comment calculer son taux de surendettement ?
- Surendettement : un dossier déposé toutes les deux minutes
- Gérer une situation de surendettement
- Baisse du taux de crédit conso et conditions du PTZ +

 

Rachat de crédits :
- Ce qu'il faut retenir des frais associés à un rachat de crédit
- La simulation de rachat de crédit
- Rachat de crédit surendettement
- Courtier en Rachat de crédit
- Rachat de crédit-consommation
- Le Rachat de prêt immobilier

 

Immobilier :
- Réussir son investissement immobilier
- Le prêt immobilier locatif
- Attention à la rédaction des clauses suspensives
- Informations sur la Loi Duflot
- L'imposition des plus-values immobilières abaissée en 2013
- Le point sur les aides à l’accession

 

Gestion d'entreprise :
- La gestion comptable
- Les difficultés en trésorerie : Comment les anticiper ?
- Comment financer votre projet de création d’entreprise en franchise ?
- Prêt bancaire ou Crowfunding ?

 

Divers :
- Qu'est-ce que le Ping Call ?
- Comment contester une amende radar par internet ?
- Quelques sages précautions pour mieux profiter de ses vacances.
- L'évolution des casinos en ligne.
- Gérer efficacement son budget pour acquérir une voiture


 

 

 

Contactez-nous | Echange de liens | Droits de l'Internaute | Plan du site | Mentions légales | Liens

 


Les partenaires de la Page Financiere
Annuaire Financier - Credit en ligne - Guide Financier - Lafinance